Fermer
Design suédois / Livraison rapide / Livraison gratuite à partir de 79 CHF / EUR

Comment se lancer dans l'écriture

Louise Alvarsson est passionnée d'écriture. Elle a une formation de professeur d'écriture, donne des cours de création littéraire et a publié le livre Skriv bara skriv ("Écrivez, écrivez tout simplement") avec Magnus Lersten. Nous avons eu l'occasion de discuter un peu de la façon de se lancer dans l'écriture et d'obtenir quelques-uns de ses meilleurs conseils pour surmonter le syndrome de la page blanche.

Bonjour Louise ! Parlez-nous un peu de qui vous êtes et de ce que vous faites ?

Ma vie consiste en grande partie à écrire. J'écris moi-même et je donne aussi des cours d'écriture. J'ai publié un livre intitulé Skriv bara skriv ("Écrire, juste écrire") et je termine actuellement un nouveau livre intitulé Skriv och må bra ("Écrire et se sentir bien"). Ces livres sont élaborés avec mon mari Magnus Lersten, qui est designer et photographe. Nous avons également un enfant ensemble, donc quand je n'écris pas, je suis avec eux et nos deux chats. Nous vivons dans les bois du Värmland, en Suède, où je trouve beaucoup d'inspiration pour mon écriture.

Quand avez-vous commencé à écrire et qu'est-ce qui a déclenché votre intérêt pour l'écriture ?

J'ai commencé à écrire dès que j'ai appris à écrire. D'abord des mots, puis des phrases et des textes plus longs. J'ai grandi là où j'habite aujourd'hui, alors peut-être que c'était déjà la forêt qui m’inspirait. Mais j'ai aussi vécu dans d'autres endroits qui m'ont donné à la fois de l'inspiration et des horizons. J'ai toujours eu beaucoup de pensées et de sentiments en moi et j'ai découvert très tôt que l'écriture avait un pouvoir de guérison.

Y a-t-il un type de texte en particulier que vous préférez écrire ?

J'écris différents types de textes, mais surtout des journaux intimes et des réflexions. Comme je l'ai dit, je crois que l'écriture est une force de guérison et j'écris beaucoup pour analyser et réfléchir. J'ai également un projet de fiction en cours de réalisation, mais cela prendra le temps qu'il faudra.

Quels sont les outils à disposition pour quelqu'un qui veut se lancer dans l'écriture ?

Le meilleur conseil que je puisse donner pour commencer à écrire, c'est l'écriture libre : vous réglez la pendule sur quelques minutes et vous écrivez sans quitter le papier ou les touches du clavier. Écrivez sans trop réfléchir, sans évaluer, sans ressentir de contrainte ni d'exigence. Ce n'est pas pour que quelqu'un d'autre le lise, c'est juste pour vous-même. Vous pouvez vous inspirer de mots ou d'images et les utiliser comme base. Une astuce consiste à vous procurer un manuel d'écriture où vous pourrez trouver des conseils et de l'inspiration, ou à suivre un cours d'écriture où vous pourrez rencontrer d'autres écrivains.

Avez-vous une routine ou un processus d'écriture spécifique auquel vous vous tenez toujours ?

J'écris tous les jours pour entretenir mon écriture. J'écris souvent le matin en même temps que je fais du yoga. J'essaie également d'établir des priorités et de réserver du temps pour écrire davantage. Par exemple, je m'abstiens souvent de regarder la télévision le soir et j'écris à la place. Je me fie beaucoup à l'écriture libre pour me lancer, mais s'il s'agit d'un texte qui doit être édité, je peux rester longtemps bloquée sur des phrases particulières, pour le rendre aussi bon que possible.

Comment peut-on travailler sur son écriture pour la développer et l'améliorer ?

Vous pouvez toujours améliorer votre écriture et, comme pour toute autre pratique, vous devez persévérer et vous réserver du temps. Vous pouvez vous fixer des objectifs et des étapes. Il est bon de lire beaucoup pour voir comment les autres écrivent. Suivre un cours et rencontrer d'autres écrivains est également une bonne chose pour partager avec d'autres. Recevoir et donner du feedback est gratifiant pour progresser. Mais je pense qu'il est également important d'avoir l'envie, et de croire en soi.

Vous arrive-t-il d'avoir le syndrome de la page blanche ? Comment le surmontez-vous ?

Pas lorsqu'il s'agit d'écrire au jour le jour, de mon « entraînement », mais lorsqu'il s'agit de projets plus importants, ça peut arriver. J'ai alors besoin d'éteindre l'ordinateur, de sortir et de marcher ou de me détacher du texte pendant un moment. Une astuce consiste à lire autre chose ou à écrire sur autre chose pour prendre un peu de distance. Ou de faire quelque chose de complètement différent qui vous plaît. Vous pouvez également appeler un ami, car il suffit parfois de parler à quelqu'un de son blocage.

Un autre conseil courant est de tenir un journal dédié, où vous pouvez écrire sur votre écriture. J'utilise vos carnets et je les trouve géniaux. J'ai beaucoup de carnets de différentes couleurs. Pour l'instant, j'en ai un jaune. J'aime aussi ceux qui sont marqués d'un texte, par exemple Don't Forget to Write and More than notes. Il y a des carnets pour toutes les occasions et pour différents usages. Par exemple, j'en ai aussi un petit rose avec More than notes, dans lequel je prends des notes et consigne des idées.
Foto: Magnus Lersten

Votre panier

Votre panier est vide
0 articles $0
Payer